Priez pour nous pauvres pêcheurs !

La chapelle Notre-Dame de la Salette, au sommet du Mont Saint-Clair de Sète, abrite de nombreux ex voto des familles de pêcheurs © Grégoire Mérot

Les marins ont pris la mer. Ils voguent sans doute dans la brume. Peut-être même sont-ils perdus. Nul ne sait. Voilà les tourments des familles de pêcheurs lorsque ces derniers affrontent linconnu de la mer. A terre, elles guettent les voiles blanches de leur Thésée. A quoi donc se raccrocher ? A la foi. Celle qui fait que Marie veille sur les maris, les pères, les frères. Pour une âme incrédule, cest fascinant. La religion prend tout son sens. Ecrire sur les murs dune église semble former une prière permanente. Pour ces familles, le doute, la peur sont semblables à cette voûte. Sombre, étroite, profonde. Seule la Vierge parvient alors à les éclairer.

GRÉGOIRE MÉROT